La Roche-Bernard affirme haut et fort sa vocation maritime. C’est d’ailleurs ici que Richelieu fit construire «La Couronne », premier vaisseau à trois ponts de la Royale.

Cette cité née de la mer et de la marine est accrochée sur la rive de la Vilaine. Ses bâtis à flanc de rocher et ses ruelles pentues font de la roche-bernard un paysage urbain original !

 

 

Petite cité de caractère

Le port de la roche bernard

Les espaces naturels

Un petit port plein de caractère dont la construction remonte à l'époque des Vikings !

L'Ancien Port : il correspond à l'étier qui s'étend le long du quai Saint-Antoine. Depuis la fondation de la ville jusqu'au début du xxe siècle, c'était l'endroit principal de transit des marchandises. Aujourd'hui, les bateaux de plaisance ont remplacé ceux de marchandises et de pêche.

Le Port Neuf : ce port correspond à l'actuel quai de la Douane et le front de Vilaine qui s'étend jusqu'en contrebas du pont de La Roche-Bernard. Avant le xxe siècle, c'était principalement un lieu de construction navale. C'est à cet endroit que fut construit le 1er vaisseau de guerre à 3 mâts appelé la Couronne. On y trouve désormais des emplacements et des installations liées aux sports nautiques.

 

 

Fleuve : La Vilaine s'écoule près de La Roche-Bernard. La ville se situe à 20 km de l'embouchure entre le fleuve et l'Océan Atlantique et c'est au niveau du quai de la Douane que la profondeur de ce cours d'eau est la plus élevée de tout son parcours depuis sa source jusqu'à son embouchure.

Le site classé du Rocher  : Situé rue du Passage, ce promontoir granitique surplombe la Vilaine et le port. On y trouve aussi 2 canons ayant appartenu au vaisseau de guerre français « Le Juste » coulé durant la bataille des Cardinaux en 1759. Une plaque commémorative signale que c'est à La Roche-Bernard que fut construit au xviie siècle le vaisseau de guerre la Couronne.

Le jardin des Garennes : C'est l'unique parc de la ville. Situé en contrebas du Vieux Quartier, ce parc était à l'origine un espace occupé par une multitude de potagers individuels dont un subsiste encore aujourd'hui. Les terrains furent ensuite rachetés par la municipalité pour en faire un jardin d'agrément tout en préservant le patrimoine végétal existant. Un ruisseau, qui part de l'ancien lavoir, traverse le parc pour ensuite se jeter dans la Vilaine. Depuis 1997, le Festival les Garennes s'y tient chaque année durant l'été.

 

 

 

Tél. 02 97 41 10 07

 

contact@latitude47.fr

www.latitude47.fr


 

Photo : Photographe Hélène Baron

38 boulevard de l'Océan  56750 Damgan

 


 

Latitude 47°

 


 

SUIVEZ-NOUS Inscrivez-vous pour recevoir le menu du jour.